La téléalarme personne âgée, qu’est ce que c’est?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Georgette vient de fêter ses 80 ans . Son fils ,Didier, qui vivait alors à deux maisons de chez elle vient d’avoir une promotion et vient d’être muté à Brest. Même si tout le monde , est heureux,  Didier se fait du soucis: Georgette est âgée  et il s’inquiète pour elle: et si il lui arrivait quelque chose?

Une solution, la téléassistance pour personne âgée

Après s’être renseigné  auprès de ses assurances,  Didier a trouvé la solution idéale: la téléassistance  personne âgée. Cela permettra à Georgette d’être secourue quoiqu’il advienne et ce 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Cela permet aussi d’apporter une solution de moindre cout par rapport aux aides à domiciles, résidences pour personnes âgées ou maisons de retraites.

Cela permet aussi à Georgette de continuer à vivre dans un lieu chargé d’histoire: sa maison. Elle n’est donc pas déracinée.

Quel est le principe?

Une fois le service de téléalarme personne âgée souscrit, l’abonné reçoit un colis  ou se trouvent un transmetteur et deux télécommandes.

Le transmette se branche dans une pièce de vie  mais doit être éloignée de toutes sources sonores. Il agira comme haut parleur.

Les télécommandes se présentent sous forme de médaillon ou bracelet et déclenche le transmetteur à distance.

En fonction de votre situation, vous pouvez bénéficier d’aides comme l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou des aides proposées par votre mairie.

Plus qu’un simple service d’urgence,  le service téléalarme personne âgée est une présence  constante.  Si Georgette se sent seule, déprimée ou inquiète, elle peut dialoguer avec un service disponible constamment.

Didier peut donc déménager tranquille, Georgette est entre de bonnes mains et il ne se fera plus de soucis  sachant cela.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »