En période de crise, une bonne gestion de son budget est primordiale

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La crise aidant il est de plus en plus difficile de parvenir à boucler les fins de mois pour la plupart des ménages français. Le pouvoir d’achat, thématique précieuse dans le programme des candidats à l’élection présidentielle suscite l’intérêt de la part des électeurs.

Pas un couple d’employés n’avoue être satisfait de son salaire et de ses dépenses. Les banques le savent, et profitent de cette aubaine pour mettre en place des solutions adaptées à la consommation des ménages français. Le surendettement avait d’ailleurs fait l’objet d’une mesure sous la gouvernance de Jacques Chirac permettant au peuple français de se déclarer en faillite personnelle au même titre qu’une entreprise privée. Cette mesure, très bien accueillie dans les foyers français, n’en nécessite pas moins un certain coaching financier à mettre en place.

En effet, dès la déclaration auprès de la banque de France de votre dossier de faillite personnelle, l’ensemble de vos moyens de paiements vous seront retirés. Sans une gestion rigoureuse de votre épargne et de vos revenus, il vous sera difficile de faire face à cette nouvelle mesure. Les banques pour la plupart, frileuses face aux déclarations de faillite personnelle vous accorderons au mieux une carte de paiement à interrogation systématique ce qui devrait vous permettre de faire face à ma majorité des dépenses à venir.

En  revanche, sans un coaching financier de vos dépenses, vous serez vite bloquer avec ce type de solutions.

Le coaching financier a pour but de vous aider dans cette gestion au quotidien. Pas uniquement créé pour les situations financières difficiles, il n’en reste pas moins une solution pratique pour apprendre à gérer au mieux vos dépenses courantes et anticiper vos futures dépenses comme un imprévu. C’est par l’intermédiaire d’une méthode pour gérer au quotidien que vous allez enfin respirer un peu lors de vos fins de mois.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »